IL FAUT SAUVER LES CRAPAUDS DE PONT-AUDEMER !

FNE Normandie a décidé de soutenir le collectif « Les Crapauds de Pontau » après qu’une dérogation
autorisant la destruction d’espèces protégées et de leur habitat a été accordée à l’entreprise Société Normande de Viande et Courtage (SNVC). Cette dernière envisage la création d’un nouvel atelier de découpe de viande sur un terrain constituant la dernière parcelle de prairie de la ZA Ecopôle de Pont-Audemer (27). Le collectif s’est récemment constitué pour empêcher le saccage irréversible d’une zone abritant plusieurs espèces protégées d’amphibiens, reptiles et oiseaux. Comme souvent, nous déplorons qu’entreprises et élus locaux fassent primer le profit aux dépens des enjeux environnementaux dans un contexte mondial inquiétant pour la biodiversité.


Le projet porté par la SNVC a pour principal objectif de moderniser son activité afin d’augmenter sa production. Le bâtiment actuel ne correspond plus aux exigences de la grande distribution et sa modernisation aurait un coût trop élevé. Si le maintien de l’emploi dans le bassin local ne peut être ignoré, d’autres solutions d’implantation auraient dû être envisagées face aux impacts environnementaux du projet. Le site est en effet situé dans une zone humide et à proximité immédiate d’une zone Natura 2000 entre deux réservoirs de biodiversité. Au moins dix-huit espèces protégées ont été inventoriées sur le site, dont quatre pour lesquelles l’habitat serait fortement impacté. La quantité d’espèces observées en seulement une journée d’inventaire démontre une réelle richesse et l’absolue nécessité de préserver ce lieu.


Nous regrettons que ces données, pourtant identifiées par le Parc Naturel Régional Boucles de la Seine Normande (PNRBSN) et l’étude d’impact fournie par le pétitionnaire, n’aient pas pesé plus lourd dans la décision du Préfet de l’Eure. Bien que des mesures de compensation soient proposées, leur mise en œuvre et leur effectivité semblent incertaines. Par ailleurs, des opérations de fauchage auraient déjà eu lieu début mars, en pleine période de migration des batraciens, et ce, en dehors des prescriptions préfectorales.

Alors que des études pointant le mauvais état de conservation des écosystèmes de France sont publiées régulièrement par le Ministère de la Transition Ecologique1, FNE Normandie constate avec amertume que les élus locaux ne s’approprient toujours pas cette variable si importante dans leurs décisions.


Nous n’entendons pas nous opposer systématiquement au développement local, mais simplement remettre en perspective ce que cela implique pour la biodiversité. Notre combat se fonde sur des arguments scientifiques, motivés à la fois par l’érosion de la biodiversité et par l’accélération de l’artificialisation des sols. Pour toutes ces raisons, FNE Normandie soutient le combat du collectif «Les Crapauds de Pontau » pour que les espèces bénéficient effectivement de la protection qui leur est due.


Nos experts :
Claudine JOLY, administratrice de FNE Normandie : 06.86.47.38.39
Raoul LETURCQ, administrateur de FNE Normandie : 06.08.06.54.53
Contact presse :
Etienne GAILLARD, coordinateur FNE Normandie : 07.54.38.38.33

2 commentaires

  1. Merci de protéger ces espèces en voie de disparition, de les protéger afin que les générations futures puissent s’émerveiller et comprendre la nature et son utilité dans sa biodiversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.