PSEUDO-CONTOURNEMENT-EST : UNE DÉCISION NÉFASTE

Le mercredi 15 décembre, le premier ministre Jean Castex a validé le projet du pseudo-contournement Est, une autoroute payante de 41.5 km permettant de relier l’A28 à l’A13. En janvier, un appel à candidature sera lancé pour la concession autoroutière, cette procédure amenant inéluctablement à un commencement des travaux. 

 

FNE Normandie est consternée par cette décision et les justifications qui l’accompagnent. Nous constatons que le mythe du tout-voiture a encore de beaux jours devant lui. Cette annonce arrive dans un contexte où les collectivités sont divisées sur ce projet, preuve des difficultés que celui-ci sur le territoire. Cette résolution de l’Etat à s’entêter contre vents et marées est un mauvais signal à celles et souhaitant poursuivre la transition énergétique et climatique. 

 

Nous souhaitons rappeler notre opposition inconditionnelle à un projet générateur d’une telle émission de CO2 et d’une forte artificialisation des sols puisse avoir lieu quelques mois après la signature de la COP 26. Nous rappellerons que le secteur des transports est le premier contributeur aux émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques nocifs pour la santé et l’environnement.

 

Sur le plan environnemental, les méfaits d’un tel projet ont été largement développés durant ces années de lutte, qu’il s’agisse de l’anthropisation des milieux naturels, la destruction d’habitats d’espèces protégées, la pollution des captages. Ces externalités négatives semblent malheureusement bien peu jouer dans la balance face au dogme du développement économique. 

 

Ce projet fait oublier les nombreuses alternatives promues par les opposants au contournement Est de Rouen, qu’il s’agisse des transports collectifs, de l’aménagement de parkings, de la restauration du triage ou de l’interdiction de certains endroits au poids lourd. 

 

FNE Normandie réaffirme son soutien au collectif « Non à l’autoroute A133/134 » et aux collectivités qui ont fait le choix de la transition écologique. Nous espérons faire entendre raison et nous contribuerons à entretenir la cause de l’environnement auprès des acteurs politiques pendant cette décennie décisive pour l’avenir de l’humanité ! 

 

 

CONTACT PRESSE

Michele Polere : 

06.67.77.66.98

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.