Information sur les études sur les anciennes décharges de Dollemard

Information sur les études sur les anciennes décharges de Dollemard

Information sur les études sur les anciennes décharges de Dollemard

Information sur les études sur les anciennes décharges de Dollemard

de
0 comments

Cette action a été menée par l'association SOS Mal de Seine, membre de FNE Normandie. 

Depuis le dernier comité de suivi des anciennes décharges (COTIERES) de Dollemard, qui s’était déroulé en avril 2019, plusieurs études annoncées ont pu être mises en œuvre. Parmi celles-ci, les investigations de terrain relatives au « test de tri » ont pu être menées du 28 au 30 juillet 2020. Nous souhaitions par ce courriel vous informer plus précisément sur cette opération.

 

Dans le cadre de l’étude commandée au cabinet ANTEA pour de définir une stratégie de réhabilitation des anciennes décharges privées du plateau de Dollemard, un test de tri des matériaux avait été préconisé afin de vérifier la faisabilité technique du criblage des terres et ainsi permettre d’étudier les meilleures solutions de traitement. Suite à une consultation, le marché de test de tri, de caractérisation et de traitement de matériaux a été attribué au groupement d’entreprise Biogénie / Gendrot.

 

L’opération, qui a eu lieu du 28 au 30 juillet, a consisté à prélever la quantité nécessaire pour effectuer les essais à partir de matériaux issus des bourrelets contenant des déchets plastiques. Afin de répondre aux difficultés d’accès, le matériel d’investigations, constitué notamment d’une pelle mécanique, a été transporté par barge depuis le port de plaisance (env.7km) le mardi 28 juillet. Une trentaine de bigs bags de matériaux prélevés le mercredi 29 ont été évacués par hélicoptère jusqu’au site Aquacaux (env 2km) le jeudi 30, puis transportée par camion vers une plate-forme de tri et de valorisation de matériaux. Cette opération fait suite à la vérification des fonds marins réalisée dans le cadre de l’étude bathymétrique en octobre dernier.

De nombreux essais sont prévus afin de caractériser les matériaux et identifier les meilleurs techniques de tri : tri à l’aide de chaine de cribles et séparation en plusieurs fractions, lavage des matériaux, essai par flottaison, essai en valorisation routière et en valorisation agronomique … Les résultats complets de l’étude sont attendus en novembre 2020, avec des résultats des premiers essais avant la fin de l’été.

 

Par ailleurs, les inventaires faune-flore, nécessaires pour évaluer les impacts d’un futur chantier au droit d’un milieu naturel protégé, sont menés depuis janvier. Nous devrions être en mesure d’obtenir fin octobre 2020 des préconisations d’intervention au regard des contraintes réglementaires du site. Les autres axes de l’étude en cours ont également fait l’objet d’avancées. C’est pourquoi nous vous proposerons de revenir vers vous à l’automne prochain afin de vous présenter les premiers résultats et vous informer sur l’état d’avancement complet des études en cours.