Rapport moral de l'exercice 2019

Rapport moral de l'exercice 2019

Rapport moral de l'exercice 2019

Rapport moral de l'exercice 2019

0 comments


2019 aura été une année de transition.
L'organisation de FNE Normandie, avec les réseaux thématiques, se met en route, pas à pas bien sûr mais il faut bien voir que nos bénévoles sont tous sollicités à 100 ou 120%. Les dossiers s'accumulent et sont chronophages, je ne sais si nous aurons un jour la possibilité de faire le compte d'heures passées sur Lubrizol pour ne citer que celui-là.

Il a fallu gérer les départs de Quentin Gantier et de François Méranger à qui je rends hommage pour leur dévouement. Etienne Gaillard, après un tuilage très court s'est lancé courageusement dans l'affaire et a appris très vite. Céline Le Phat Vinh n'est arrivée qu'en février de cette année, ce qui a laissé vide le bureau juriste pendant 7 mois. Le bilan financier est encore déficitaire en 2019, nous le verrons tout à l'heure, mais nous avons pu explorer des pistes de financements qui vont se concrétiser en 2020. Il faut bien signaler aussi les dissensions internes inhérentes à toute organisation, qui ont consommé du temps, trop de temps. Fort heureusement la fin de l'année a vu arriver des bénévoles, des personnes de grande expérience et aussi des jeunes déjà « affûtés », tous motivés au plus haut point.

La journée du 11 novembre aux Essarts a été tout à fait productive à cet égard. Nous avons maintenant un pôle juridique étoffé dans toute la région. Il y a encore beaucoup de progrès et d'actions à mener, je pense aux actions de communication/animation/formation avec les associations, afin de renforcer nos compétences sur le terrain. Nous avons commencé et les outils numériques testés par force pendant la période actuelle ont montré leur efficacité, dans leurs limites, pour éviter de perdre du temps en transports. Il nous faut à la fois être ambitieux et rester modestes, ne pas refuser de voir les réalités difficiles : il est clair que le redémarrage de l'économie s'accompagnera au moins à court terme de problèmes environnementaux accrus même si un certain nombre de citoyens ont pris conscience des vrais enjeux et de leur urgence.A l'avenir, avec cette nouvelle base salariée très motivée et compétente et de nouveaux bénévoles impliqués au CA exceptionnellement compétents, je suis persuadé que la fédération pourra assurer pleinement son rôle d'acteur militant de la protection de la nature et de l'environnement en Normandie.
Joël Gernez, président de FNE Normandie